C’est lors d’une conférence de presse à proximité de l’Hôtel de Ville de Montpellier que Philippe SAUREL a officialisé sa candidature aux élections municipales. Récemment opéré du genoux, l’édile s’est présenté affaibli mais apte à mener un futur mandat. Il a présenté un programme dense, mené par sa liste " Montpellier Citoyenne", une liste écologiste, citoyenne et divers gauche. Même s’il fustige ses amis du PS qui l’ont exclu en 2014, il rappelle qu’il est toujours socialiste, mais libre de tout parti. Il s’en remet aux citoyens, quitte à s’approprier le sens noble du terme pour l’accoutumer à la sauce Montpelliéraine . 

À trois semaines du premier tour, le maire sortant mènera donc une campagne éclair " au contact des Montpelliérains ", selon sa formule, et qui justifierait son refus quant aux possibles débats avec d’autres candidats sur son bilan ou son programme. Le débat pour le maire sortant est clos. On pouvait facilement en conclure  : "Aux urnes citoyens" et pour le reste "lisez le programme !" Quant au bilan "vous êtes assez grands pour en juger !

 JRI : Maxine RASSCHAERT